De gauche à droite : Nicolas Persyn, Adrien Zlatic, Simon Moisière, Jean Rodet De gauche à droite : Nicolas Persyn, Adrien Zlatic, Simon Moisière, Jean Rodet © DR

Trois architectes-urbanistes et un urbaniste-géographe se rencontrent à l’occasion du concours Europan 12, en 2013. Deux ans plus tard, ils s’associent dans l’agence Concorde. Auparavant, Jean Rodet, Simon Moisière et Adrien Zlatic, issus de l’ENSA de Versailles, ont travaillé en agences ou en indépendant, Nicolas Persyn a rédigé sa thèse de l’université Paris 1 sur la mobilisation du foncier pour le logement dans les agglomérations moyennes, et est passé par la recherche et l’enseignement sur les thèmes des problématiques foncières et des politiques de l’habitat.

Au sein de Concorde, ils exercent à toutes les échelles du projet architectural et urbain. Ils s’affirment partisans d’un « urbanisme des coexistences » notamment développé à Marseille Plan d’Aou, où ils ont remporté en 2017 (avec Wagon Landscaping et CEC WRD) un appel d’offres de la Soleam pour la préfiguration d’espaces publics. Pour ce quartier en politique de la ville, ils ont dessiné un espace public en forme d’archipel d’une quinzaine d’îles, espaces sportifs ou ludiques, lieux de repos ou de déambulation… en assumant les frictions mais en calibrant finement les interventions pour éviter les tensions. 

Marseille, soulignent-ils, est une ville où il est possible d’être parmi les plus pauvres et de jouir de la plus belle vue, ce qui les amène à repenser la question des valeurs foncières de la métropole. Le grand ensemble de Plan d’Aou pose aussi la question des nouvelles conditions métropolitaines dans les quartiers en politique de la ville. L’investissement de l’espace public par la population les amène à imaginer une rénovation urbaine « ne se fondant pas uniquement sur l’installation de classes moyennes et de programmes génériques ». Pour accompagner la transformation du regard sur ces quartiers, ils se fondent sur la construction de récits utilisant les images sous différentes formes. Ils s’accompagnent de sociologues, d’économistes, de photographes. Ils commencent par un inventaire des situations, puis illustrent par des collages les nouvelles conditions de vie qu’ils estiment souhaitables sur le site, dessinant ainsi littéralement un futur désirable, traduit dans le plan du projet.

Concorde figure parmi les lauréats du Palmarès des jeunes urbanistes 2018.

Concorde 02 bis

 

Densité horizontale et climat méditerranéen, étude urbaine ANRU - Plan d’Aou, Marseille. Maîtrise d’ouvrage Marseille Rénovation urbaine. © Concorde

Les 100 qui font la ville

Les 100 qui font la ville, un hors-série du magazine Traits Urbains

Suivez-nous