Michel DESVIGNE Michel DESVIGNE © DR

Michel Desvigne est porteur de l’héritage de l’école de paysage de Versailles, dont l’un des chefs de file, Michel Corajoud, lui a transmis sa méthode : « transposer à partir de ce que l’on observe et concevoir ainsi la matrice du projet », le paysage ayant pour rôle de « préparer les territoires à leurs vocations futures ».

 Cette « intelligence du territoire », il la met en œuvre, notamment, en transposant les « systèmes de parcs » américains sur de grands territoires européens. Paris Saclay et Euralens – avec la chaîne des parcs du bassin minier – offrent un terrain fertile pour ces interventions. Même si, comme il le reconnaissait lors du débat de clôture du Forum des projets urbains, le 13 novembre dernier, « Saclay est l’exercice qui nécessite le plus d’optimisme », en raison de la dimension du territoire : 30 kilomètres de longueur auxquels il prévoit de donner cohérence en s’appuyant sur la géographie naturelle ; et sept kilomètres sur le plateau, entre le CEA et Polytechnique, où « l’amplification de cette géographie naturelle n’est pas un outil suffisant » : il a donc imaginé, dans les parties constructibles, une densité permettant de libérer de l’espace pour un système de parcs, créant ainsi « un continuum faisant office de charpente ».

Michel Desvigne salue le courage des décisionnaires publics : comme à Bordeaux, où la ville a accepté de consacrer plusieurs dizaines d’hectares constructibles à la réalisation d’un parc (le parc aux Angéliques, rive droite), qui se concrétise au fur et à mesure de la libération des parcelles. L’apport du Grand prix de l’urbanisme 2011 à la requalification des périphéries des villes prend la forme de « lisières » épaisses, paysages intermédiaires propices aux échanges entre le monde agricole et le périurbain. Mais certaines de ses interventions se situent au cœur de l’urbain : on se souvient de la surprise créée à Marseille par son travail de revitalisation de l’espace public du Vieux-Port.

Les 100 qui font la ville

Les 100 qui font la ville, un hors-série du magazine Traits Urbains

Suivez-nous